Bombardements américains au sud de la Somalie

©2006 20 minutes

— 

L'armée américaine fait un retour musclé en Somalie. Elle a mené, pour la deuxième journée consécutive, des attaques aériennes dans l'extrême sud du pays contre des islamistes soupçonnés de liens avec Al-Qaida. Alors que le ministre somalien de l'Information, Ali Jama, évoquait hier de « nombreux morts », des chefs locaux annonçaient dix-neuf civils tués. C'est la première intervention militaire directe des Etats-Unis en Somalie depuis l'échec de l'opération humanitaire de décembre 1992. Le secrétaire général de l'ONU s'en est inquiété hier, redoutant une escalade des hostilités dans la région. Pour sa part, le président somalien Abdullahi Yusuf Ahmed a estimé que « les Américains ont le droit de mener des attaques aériennes contre des membres d'Al-Qaida où qu'ils se trouvent ». Par ailleurs, au moins deux personnes ont été tuées hier soir à Mogadiscio lors d'un échange de tirs entre des assaillants non identifiés et des soldats éthiopiens.