Italie: Renzi va mettre son énergie et son enthousiasme pour réformer le pays

POLITIQUE A 39 ans, le chef du Parti démocrate a été chargé, lundi matin, de former un nouveau gouvernement...

V.V. avec AFP

— 

Matteo Renzi, chargé de former le gouvernement en Italie, le 10 janvier 2014.
Matteo Renzi, chargé de former le gouvernement en Italie, le 10 janvier 2014. — Luigi Mistrulli/SIPA

Le chef du Parti démocrate, Matteo Renzi, chargé lundi de former le nouveau gouvernement italien, a promis de mettre «toute son énergie, son enthousiasme et engagement» pour réformer l'Italie.

«Je mettrai toute l'énergie et l'engagement dont je suis capable» pour mener à bien les réformes, a déclaré Matteo Renzi, en citant en priorité «les réformes institutionnelles, le travail, l'administration publique et le fisc», après avoir reçu du président Giorgio Napolitano la charge de former le futur gouvernement.

Il va démissionner de son poste de maire de Florence

Matteo Renzi, 39 ans, a même donné un calendrier indicatif mais serré pour ces réformes, allant de février pour les réformes institutionnelles à mai pour le fisc.

Il a précisé qu'après l'entrevue avec Giorgio Napolitano, le président, il se rendait immédiatement à Florence pour présenter sa démission au poste de maire de la ville puis il reviendra à Rome pour débuter mardi les consultations officielles avec ses alliés. «Nous prendrons le temps nécessaire» pour mener ces consultations qui s'annoncent d'ores et déjà délicates, a ajouté Matteo Renzi, promettant une attention particulière «au contenu et programme» de son futur gouvernement dont il veut élargir l'horizon temporel jusqu'à la fin de la législature, prévue en 2018.