Neknomination: Sa mère le qualifie de «stupide», il meurt quelques heures plus tard

Vincent Vantighem
— 
Illustration: alcool en soirée à Londres en avril 2012.
Illustration: alcool en soirée à Londres en avril 2012. — Alastair Grant/AP/SIPA

Deux pintes de gin. L’équivalent de plus d’une trentaine de shots. Voilà la dose d’alcool qu’aurait ingurgitée Bradley Eames lors d’une session de Neknomination. D’après le Daily Mail, ce jeune homme de 20 ans serait la troisième victime en Angleterre de ce jeu d’alcool viral.

Créé en Australie début janvier, le jeu d’alcool consiste à poster une vidéo sur Facebook de soi en train de boire des verres d’alcool cul-sec avant de nominer trois de ses amis qui doivent faire de même.

>> Neknomination: Tout savoir de cette nouvelle tendance

«C’est qui le boss?»

Originaire de Sneinton, un quartier de Nottingham, ce jeune joueur de rugby se serait filmé, jeudi 6 février, en train de boire deux grands verres de gin pur dans lequel il aurait fait infuser du thé.

Sur la vidéo qui n’est plus en ligne, mais que le Daily Mail a pu visionner, le jeune homme assure vouloir montrer à ceux qui l’ont nominé «comment il faut boire». Plus loin, il explique qu’il entend  montrer «qui est le boss».

>> Neknomination: Les sages changent les règles du jeu

«Ne le refais plus», supplie l’une de ses amies

Sitôt le message mis en ligne, le jeune homme est pris à partie par ses proches sur le réseau social. «Je me sens pas bien, hahaha», rigole-t-il dans un premier temps avant de se faire critiquer par une de ses amies qui lui explique que «quelqu’un est mort en faisant la même chose que lui». «Ne le refais plus», supplie-t-elle.

Une demi-heure après, c’est sa mère elle-même qui l’attaque via le réseau social. «Stupide, lâche-t-elle. C’est extrêmement dangereux!»

Appelés sur place quatre jours après les faits, les policiers ont confirmé avoir découvert le corps du jeune homme. L’autopsie n’a pas permis d’établir clairement les causes de la mort. Des analyses complémentaires doivent encore être pratiquées.


Neknomination: Un jeu à boire sur Facebook qui... par 20Minutes