L'Espagne rompt avec l'ETA

©2006 20 minutes

— 

Le processus de paix avec l'ETA, lancé il y a neuf mois, est « rompu, liquidé, terminé », a déclaré hier le ministre espagnol de l'Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba.

Pressé par la droite de rompre définitivement tout lien avec l'organisation séparatiste basque armée après son attentat de samedi à l'aéroport de Madrid, le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero s'était résolu à consulter l'ensemble des forces politiques pour rechercher « une unité d'action face au terrorisme ».