Japon: La neige paralyse une grande partie du pays, faisant 11 morts et plus de 1.250 blessés

JAPON Plusieurs milliers de passagers sont également toujours bloqués à l’aéroport de Narita…

Mathias Cena

— 

Une femme marche avec un baton dans les rues de Tokyo dimanche 9 février 2014, après une chute de 27 centimètres de neige.
Une femme marche avec un baton dans les rues de Tokyo dimanche 9 février 2014, après une chute de 27 centimètres de neige. — YOSHIKAZU TSUNO/AFP

Près d’un demi-siècle que la capitale japonaise n’avait pas connu cela. La tempête de neige qui s’est abattue sur tout le Japon a laissé une couche de 27 centimètres de neige sur Tokyo, ce qui ne s'était pas produit depuis mars 1969. Dès hier, l’agence météorologique nationale avait lancé pour la capitale des alertes aux lourdes chutes de neige, pour la première fois depuis 13 ans.

La dépression, qui a parcouru toute l’île principale de Honshu, a fait 11 morts et plus de 1.250 blessés dans des accidents dus à la neige, lors de chutes ou de collisions, selon la chaîne de télévision publique NHK. Plus de 20.000 foyers restaient privés d'électricité ce matin et 200 vols ont été annulés en plus des 740 supprimés hier.

Retards de trains et routes bloquées

A l’aéroport de Narita, au moins 8.200 voyageurs étaient toujours bloqués dans la matinée, à cause du mauvais état des routes le reliant à la capitale, distante d'une soixantaine de kilomètres. Hier, de l’eau et des sacs de couchage ont été distribués aux nombreux voyageurs qui ont dû passer la nuit sur place. Sur twitter, alors que certaines compagnies ferroviaires annoncent la remise en marche progressive des trains, les usagers s'impatientent :

 

 

Les trains à grande vitesse, Shinkansen, accusent des retards sur plusieurs lignes, et des sections d’autoroutes entières sont fermées à cause de la neige.

Alors qu’une trentaine d’universités dans la région du Kanto, où se trouve Kyoto, tenaient hier leurs examens d’entrée pour l’année scolaire qui doit débuter en avril, moment majeur dans la vie de la plupart des Japonais, la tempête a retardé le début des épreuves.