Un médecin espagnol au chevet de Fidel Castro

avec AFP

— 

Le parlement cubain s'est réuni en l'absence de Fidel Castro, souffrant depuis près de cinq mois, et sous la direction de son successeur désigné, son frère Raul, signe que l'après-Fidel s'installe en douceur à Cuba.
Le parlement cubain s'est réuni en l'absence de Fidel Castro, souffrant depuis près de cinq mois, et sous la direction de son successeur désigné, son frère Raul, signe que l'après-Fidel s'installe en douceur à Cuba. — AFP/Archives

Fidel Castro au plus mal ? C’est ce que laisse présager la venue, en catastrophe à La Havane, d’un chirurgien espagnol. La nouvelle a été confirmée, lundi après-midi par le conseiller à la Santé du gouvernement de la région de Madrid, Manuel Lamela.

Le quotidien espagnol «El Periodico de Cataluña» avait révélé dans son édition dominicale que le Dr José Luis Garcia Sabrido, chef du service de chirurgie de l'hôpital public Gregorio Marañon de Madrid, était parti jeudi pour La Havane.

«Le gouvernement cubain a décidé de demander à l'un de nos grands professionnels de s'occuper de son président», a déclaré M. Lamela à des journalistes au cours d'une visite à l'hôpital pour enfants de Madrid Niño Jesus.

«Quand un gouvernement demande aide et collaboration, les administrations chargées de la santé répondent», a-t-il ajouté, précisant que l'aide médicale était une «obligation internationale».

Selon la radio Cadena Ser, le Dr José Luis Garcia Sabrido, décrit comme «un spécialiste reconnu de chirurgie générale», est spécialisé dans les troubles digestifs.

Raul Castro, chef de l'Etat par intérim, avait déclaré vendredi que son frère, opéré le 27 juillet après une hémorragie intestinale, récupérait.

Fidel Castro, 80 ans, est apparu pour la dernière fois sur une vidéo le 28 octobre, visiblement affaibli et se livrant à quelques exercices de gymnastique devant la caméra. Il doit fêter la semaine prochaine le 48e anniversaire de son accession au pouvoir à Cuba.