JO de Sotchi: La Russie et les Etats-Unis en alerte face au risque d'attentat

TERRORISME D'où viennent les menaces et quelles zones pourraient être visées? «20 Minutes» fait le point...

Faustine Vincent

— 

La sécurité a été renforcée en Russie pour les Jeux Olympiques de Sotchi.
La sécurité a été renforcée en Russie pour les Jeux Olympiques de Sotchi. — KEVIN DIETSCH/NEWSCOM/SIPA

La flamme olympique des Jeux olympiques de Sotchi est arrivée ce mercredi à Sotchi dans un contexte tendu. Outre les manifestations prévues dans le monde entier pour dénoncer la loi russe anti-gay adoptée en juin 2012, Moscou et Washington s’inquiètent du risque d’attentats.

La sécurité est une préoccupation majeure des JO, d’autant que Sotchi n'est située qu'à quelques heures de route des républiques instables du Caucase du Nord. Les autorités russes sont sur le qui-vive depuis les attentats suicides meurtriers fin décembre à Volgograd, dans le sud de la Russie (à 700 km de Sotchi), et les récentes menaces d’islamistes du Caucase du Nord de commettre des attaques pendant les Jeux.

«Plusieurs menaces spécifiques»

De son côté, la Maison Blanche s’est récemment alarmée d'une hausse «inquiétante» du risque d’attentats. «Le plus grand danger est que d'éventuels attentats interviennent en dehors des lieux où se passeront les Jeux, dans les environs ou la région de Sotchi», a affirmé l’un des principaux responsables américains de l’antiterrorisme, le directeur du Centre national contre-terroriste (NCC) Matthew Olsen.

Selon lui, la principale menace provient de l’Emarat Kavkaz, ou Emirat du Caucause, un groupe considéré comme associé à Al-Qaïda par le Conseil de sécurité de l'ONU. A trois jours de l’ouverture des Jeux d'hiver, le directeur du NCC a indiqué que les services américains surveillaient «plusieurs menaces spécifiques ayant des degrés divers de crédibilité». «C’était attendu, c'est ce que nous avons déjà vu à l'approche de précédents jeux Olympiques ou d’événements de ce type», a-t-il expliqué.

Le directeur national du renseignement (DNI), James Clapper, a de son côté reconnu que les Russes étaient «plus enclins à coopérer quand il s’agit de menaces extérieures, moins quand il s’agit de menaces intérieures» aux frontières russes.

Les Etats-Unis disent avoir pris «toutes les mesures nécessaires» pour assurer la sécurité de leurs ressortissants au Jeux. La France a elle aussi pris des mesures. Des membres des forces spéciales de la gendarmerie et de la police française accompagneront les sportifs tricolores.

Sécurité renforcée

La plupart des personnes qui se rendront à Sotchi vont transiter par Moscou, où les services de sécurité vont accorder une attention particulière aux aéroports et aux gares, avec l’aide de volontaires, a indiqué le responsable des services de sécurité de la Ville, Alexeï Maïorov.

Les mesures de sécurité ont déjà été renforcées dans le métro de Moscou. Le nombre de policiers et d'agents de sécurité de sociétés privées a été augmenté pour accroître le nombre de patrouilles sur les quais et autour des stations.

Une attention particulière est également accordée à la sécurité des écoles et jardins d’enfants, dont les employés ont reçu pour instructions dès fin janvier de signaler aux autorités toute personne ou information suspecte, dans le cadre de la lutte antiterroriste. Lundi, un lycéen armé a fait irruption dans son école à Moscou où il a pris en otage des élèves, abattu un policier et un enseignant, avant d’être neutralisé.