Noël doré pour les golden boys

©2006 20 minutes

— 

Des milliards d'euros. Chaque fin d'année, les banques de Londres et de New York annoncent à leurs golden boys le montant de leurs « bonus ». Avec des bénéfices records, Goldman Sachs ou Morgan Stanley comptent parmi les plus généreuses. Des experts de la City chiffrent à quelque 13 milliards d'euros le montant des primes versées à Londres. Celles-ci donnent ensuite lieu à des fêtes somptuaires où un cocktail peut coûter jusqu'à 500 e.