L'Union s'élargit sans enthousiasme

©2006 20 minutes

— 

Au 1er janvier, l'Union européenne (UE) ne comptera plus vingt-cinq, mais vingt-sept membres. Bulgarie et Roumanie intègrent en effet le club européen. Une entrée en forme de dernière chance, selon Marco Incerti, du Centre d'études des politiques européennes de Bruxelles, qui prévoit que, dans un premier temps, les nouveaux entrants feront tout pour ne pas faire de vagues. Ils arrivent en effet avec une image peu flatteuse de pays corrompus et des préjugés à leur égard dont ils ont bien conscience.

Pourtant, en s'étendant jusqu'à la mer Noire, l'Europe prend, grâce à eux, une nouvelle dimension stratégique et s'offre un nouveau marché de quelque 30 millions d'habitants à la croissance dynamique (5,5 % pour la Bulgarie et 4,1 % pour la Roumanie en 2005, selon la Fondation Robert-Schuman). Mais rien n'y fait. L'arrivée des nouveaux venus suscite peu d'élan et a, jusqu'à présent, été très peu médiatisée, par rapport à l'intégration des dix pays d'Europe centrale en 2004. Au Royaume-Uni, on parle même du « blues » de l'élargissement, 34 % seulement des Britanniques se déclarant pour l'intégration des deux pays, selon un sondage Eurobaromètre. Ce peu d'enthousiasme, dans un pays traditionnellement très favorable aux nouveaux entrants, est attribué à l'arrivée massive, après 2004, de travailleurs d'Europe centrale. En octobre, le gouvernement britannique en a recensé 427 000, soit beaucoup plus que prévu.

Mais cette frilosité se retrouve dans l'ensemble de l'Union. Celle-ci a d'ailleurs prévenu qu'elle ralentirait le processus d'élargissement, le temps de réformer des institutions grippées depuis le rejet en 2005 de la Constitution par la France et les Pays-Bas. Ces deux rejets auraient en effet plongé l'UE dans une « crise existentielle » que rien ne semble pouvoir endiguer. La Turquie en sait quelque chose, elle qui voit chaque jour reculer ses chances d'adhésion.

Armelle Le Goff

Capitale : Sofia Superficie : 100 911 km2 Population : 7,7 millions d'habitants, dont 9,4 % de Turcs et 4,7 % de Tsiganes. PIB : 21,4 milliards d'euros Chômage : 10,1 % Roumanie Capitale : Bucarest Superficie : 237 500 km2 Population : 21,6 millions, dont 6,6 % de Hongrois et 2,4 % de Tsiganes. PIB : 79,3 milliards d'euros Chômage : 7,7 %