Ukraine: «Des signes inquiétants de dégradation», pour Laurent Fabius

J. C. avec AFP

— 

Laurent Fabius à Genève, le 9 novembre 2013, à l'occasion des discussions sur le nucléaire iranien.
Laurent Fabius à Genève, le 9 novembre 2013, à l'occasion des discussions sur le nucléaire iranien. — Martial Trezzini/AP/SIPA

«La situation ukrainienne donne des signes inquiétants de dégradation.» Laurent Fabius n’a pas caché son inquiétude samedi alors que la situation en Ukraine tend à se dégrader ces dernières heures.

Condamnation des violences

Le chef de la diplomatie française a d’ailleurs condamné, après avoir rencontré les dirigeants de l'opposition en mage de la conférence sur la sécurité à Munich, «les actes inacceptables dont est victime la population civile ainsi que les appels gouvernementaux à mettre en place l'état d'urgence.» Il a aussi demandé «l'arrêt immédiat des violences. Nous tirerions toutes les conclusions de la poursuite de telles pratiques.»

>> Ukraine: Qui sont les opposants?
>> Portrait: Arseni Iatseniouk, leader phare de la contestation en Ukraine

Présents à Munich, les chefs de file de l'opposition Vitali Klitschko et Arseni Iatseniouk ont fait part de leur inquiétude au secrétaire d'Etat américain, John Kerry et à ses homologues français Laurent Fabius et allemand Frank-Walter Steinmeier, qui les ont rencontrés samedi séparément.

Des sanctions européennes à venir?

Vitali Klitschko et Arseni Iatseniouk «ont souhaité l'adoption des sanctions européennes», a souligné M. Fabius après sa rencontre avec ces dirigeants. Le ministre français a aussi rencontré son homologue ukrainien, Leonid Kojara. L'armée ukrainienne avait exigé vendredi des mesures d'urgence, affirmant que l'escalade de la contestation menaçait «l'intégrité territoriale» de cette ancienne république soviétique.