Jusqu'à 5 ans de prison pour 30 islamistes émiratis et égyptiens

MONDE Ils sont accusés d'avoir constitué une cellule des Frères musulmans...

avec AFP

— 

Trente islamistes émiratis et égyptiens, accusés d'avoir constitué une cellule des Frères musulmans aux Emirats arabes unis, ont été condamnés mardi à des peines allant jusqu'à cinq ans de prison, a indiqué une source judiciaire à l'AFP. Il s'agit de dix Emiratis et vingt Egyptiens, dont six étaient jugés par contumace. «Ils ont été condamnés à des peines allant de trois mois à cinq ans de prison» par la Cour de sûreté de l'Etat d'Abou Dhabi, selon cette source.

Le tribunal a ordonné «la dissolution de l'organisation des Frères musulmans égyptiens sur le territoire émirati»

Les Egyptiens seront expulsés après avoir purgé leur peine, a précisé cette source selon laquelle le tribunal a ordonné «la dissolution de l'organisation des Frères musulmans égyptiens sur le territoire émirati». Les partis politiques sont interdits aux Emirats, riche pays pétrolier épargné par les soulèvements qui ont touché plusieurs pays arabes.

Les islamistes émiratis et égyptiens avaient été arrêtés en 2012 et début 2013, alors que les relations étaient extrêmement tendues entre les Emirats et le pouvoir issu des Frères musulmans en Egypte. Les dix Emiratis font partie d'un groupe de 69 islamistes déjà condamnés le 2 juillet dernier à des peines allant de 7 à 15 ans de prison pour avoir formé une «organisation secrète» dans l'intention de «prendre le pouvoir», et pour avoir entretenu des contacts avec les Frères musulmans.