Le Liechtenstein ferme son unique maternité

MONDE Quelque 200 bébés y naissaient chaque année...

avec AFP

— 

Illustration bébé.
Illustration bébé. — ANGOT / SIPA

Le gouvernement de la principauté du Liechtenstein a annoncé mercredi avoir décidé de fermer l'unique maternité du pays, où naissaient quelque 200 bébés par an, suite à la démission des gynécologues qui y travaillaient. «Le gouvernement regrette la fermeture de la maternité», a déclaré le ministre de la Santé Mauro Pedrazzini, cité dans un communiqué.

Echec d'un plan de modernisation

La maternité fermera ses portes au printemps, précisent les autorités qui expliquent que le départ des médecins de la maternité est lié aux incertitudes entourant l'avenir de l'établissement. Les citoyens du Liechtenstein ont refusé en 2011 le crédit pour un projet de nouveau bâtiment hospitalier en remplacement des infrastructures vieillissantes actuelles. Depuis, les autorités ont échoué à mettre en place un plan de modernisation de l'actuelle maternité donnant satisfaction aux médecins qui y travaillent.

Chaque année, quelque 200 bébés naissaient dans l'établissement. Près de 200 autres bébés, ayant une mère liechtensteinoise, naissent, quant à eux, chaque année à l'étranger, essentiellement en Suisse et en Autriche toutes proches.

Après la fermeture de la maternité, les bébés liechtensteinois viendront alors au monde dans l'un des établissements de ces deux pays.