Algérie: Le président Bouteflika à nouveau hospitalisé au Val-de-Grâce à Paris

Vincent Vantighem

— 

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika à Alger, le 16 juillet 2013.
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika à Alger, le 16 juillet 2013. — AP/AP/SIPA

Il y a quelques jours, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), parti majoritaire en Algérie, se disait «sûr et convaincu» qu’Abdelaziz Bouteflika sera candidat à sa propre succession lors des élections présidentielles qui doivent se tenir en avril prochain en Algérie.

Le président en exercice a pourtant été à nouveau hospitalisé pour un contrôle de routine au Val-de-Grâce à Paris, a annoncé officiellement ce mardi le pouvoir algérien.

Un AVC en avril 2013

En avril 2013, le président âgé de 76 ans avait déjà été hospitalisé à Paris à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC) que ses médecins avait estimé «sans retentissement sur ses fonctions vitales».

Alors que sa convalescence durait depuis des semaines, des rumeurs en Algérie et en France avaient évoqué un décès, des voix s’élevant dans l’opposition algérienne pour réclamer au Conseil constitutionnel de déclarer la vacance du pouvoir.