Piratage de Skype par l'armée électronique syrienne

© 2014 AFP

— 

L'Armée électronique syrienne, qui soutient le régime du président Bachar Al-Assad, a piraté mercredi le compte Twitter de Skype, logiciel de communication sur internet, accusant son propriétaire Microsoft d'espionnage.
L'Armée électronique syrienne, qui soutient le régime du président Bachar Al-Assad, a piraté mercredi le compte Twitter de Skype, logiciel de communication sur internet, accusant son propriétaire Microsoft d'espionnage. — Kimihiro Hoshino AFP

L'Armée électronique syrienne, qui soutient le régime du président Bachar Al-Assad, a piraté mercredi le compte Twitter de Skype, logiciel de communication sur internet, accusant son propriétaire Microsoft d'espionnage.

Pas d'informations divulguées

Le message «n'utilisez pas le service de mails de Microsoft (Hotmail, Outlook), ils surveillent vos comptes et vendent les informations aux gouvernements» est apparu sur ce compte du réseau social Twitter vers 10H30 GMT avant de disparaître deux heures plus tard.

Il n'a pas été possible de contacter Microsoft dans l'immédiat.Mais Skype, sur son compte Twitter, affirme que malgré ce piratage, aucune information sur les utilisateurs de Skype n'a été divulguée:

L'Armée électronique syrienne a fait parler d'elle à plusieurs reprises en piratant des comptes Twitter et des sites internet de médias, dont l'AFP, ou des comptes associés au président américain Barack Obama.