Egypte: heurts lors de deux manifestations des Frères musulmans

© 2013 AFP

— 

La police égyptienne a tiré vendredi des gaz lacrymogènes vers des manifestants islamistes dans deux villes du pays, après la désignation par les autorités des Frères musulmans comme "groupe terroriste" et leur interdiction de manifester. 
La police égyptienne a tiré vendredi des gaz lacrymogènes vers des manifestants islamistes dans deux villes du pays, après la désignation par les autorités des Frères musulmans comme "groupe terroriste" et leur interdiction de manifester.  — Mahmoud Khaled AFP

La police égyptienne a tiré vendredi des gaz lacrymogènes vers des manifestants islamistes dans deux villes du pays, après la désignation par les autorités des Frères musulmans comme «groupe terroriste» et leur interdiction de manifester.

Une fumée noire s'élevait au-dessus du dortoir de l'université Al-Azhar au Caire alors que la police tirait des gaz lacrymogènes vers des manifestants, qui jetaient des pierres depuis l'intérieur des locaux. Des heurts entre policiers et manifestants ont également eu lieu à Ismaïliya, dans le nord du pays, selon des journalistes de l'AFP.