Obama s'opposerait à de nouvelles sanctions du Congrès contre l'Iran

MONDE C'est qu'a déclaré le porte-parole du chef de l'Etat américain ce jeudi...

avec AFP

— 

Le président américain Barack Obama le 23 septembre 2013 à New-York.
Le président américain Barack Obama le 23 septembre 2013 à New-York. — Jin Lee/NEWSCOM/SIPA

Le président des Etats-Unis Barack Obama opposerait son veto à de nouvelles sanctions contre l'Iran si elles étaient votées par le Congrès, a prévenu ce jeudi son porte-parole.

«Si (ces sanctions) étaient adoptées, le président y opposerait son veto», a affirmé ce porte-parole, Jay Carney, lors de son point de presse quotidien.

Une première

Ces déclarations ont coïncidé avec l'introduction jeudi par 26 sénateurs, démocrates comme républicains, d'une proposition de loi visant à punir encore davantage l'Iran pour son programme nucléaire.

La Maison Blanche avait déjà manifesté son hostilité à une telle mesure, prévenant qu'elle risquait de faire capoter l'accord intérimaire conclu en novembre avec la république islamique. Mais c'est la première fois que l'exécutif américain fait planer la menace d'un veto dans ce dossier.