Tunisie: Le rappeur Weld El 15 relaxé en appel

JUSTICE Weld El 15, de son vrai nom Ala Yacoubi, avait été condamné le 5 décembre à quatre mois de prison ferme en première instance...

B.D. avec AFP

— 

Le rappeur tunisien Ala Yaacoubi (2e en partant de la droite), alias Weld El 15, arrive au tribunal le 13 juin 2013, avec trois autres rappeurs tunisiens.
Le rappeur tunisien Ala Yaacoubi (2e en partant de la droite), alias Weld El 15, arrive au tribunal le 13 juin 2013, avec trois autres rappeurs tunisiens. — FETHI BELAID / AFP

Le rappeur tunisien Weld El 15, jugé en appel pour outrage à la police a été relaxé et devrait être libéré ce jeudi, a annoncé son avocat Me Ghazi Mrabet à l'AFP.

«Le tribunal de Grombalia (50 km au sud de Tunis) a décidé de relaxer Weld El 15 (...) il devrait être libéré [ce jeudi]», a indiqué l'avocat dont le client avait été condamné à quatre mois de prison ferme en première instance début décembre. «Ce jugement prouve qu'une partie de la justice est indépendante, je salue ce genre de verdicts», a-t-il ajouté.

Libéré dans quelques heures?

Weld El 15, de son vrai nom Ala Yacoubi, est détenu depuis sa condamnation le 5 décembre à la prison de La Mornaguia, en banlieue de Tunis. Pour qu'il soit libéré, un ordre en ce sens doit être transmis au lieu de détention, une procédure qui prend généralement quelques heures.

Weld El 15 et un autre rappeur, Klay BBJ, avaient été condamnés en août par contumace, sans même avoir été prévenus de la tenue du procès, à 21 mois de prison pour avoir chanté lors d'un concert une chanson insultant la police. Klay BBJ avait été par la suite relaxé à l'issue de deux autres procès.

Après plusieurs mois de cavale, Weld El 15 s'était rendu le 5 décembre et a été condamné le même jour à quatre mois de prison ferme, un jugement qui a été annulé lors du procès en appel jeudi. Les deux musiciens ont toujours nié avoir insulté la police lors de ce concert.