VIDEO. Centrafrique: Plus de 600 morts et 159.000 déplacés selon les Nations unies

MONDE Un nouveau bilan des violences en Centrafrique a été établi...

avec AFP

— 

Une patrouille française à Bangui (Centrafrique), le 9 décembre 2013.
Une patrouille française à Bangui (Centrafrique), le 9 décembre 2013. — Jerome Delay/AP/SIPA

Les violences en Centrafrique sont à l'origine de 600 morts depuis la semaine dernière et 159.000 déplacés, selon un nouveau bilan donné vendredi à Genève par le Haut-commissariat aux réfugiés, une agence de l'ONU. Selon un porte-parole de l'ONU, «dans la capitale Bangui, les combats et les violences sectaires de la semaine écoulée ont mis sur la route quelque 159.000 personnes, et provoqué la mort de 450 personnes, ainsi que de 160 autres dans d'autres régions du pays».

De l'aveu même du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, la «spirale de l'affrontement» entre chrétiens et musulmans s'est brutalement aggravée ces derniers jours en Centrafrique.  1.600 militaires français que leur mission était d'«enrayer les exactions, les dérives confessionnelles, permettre le retour des humanitaires et le déploiement des structures étatiques de base».

L'ancien secrétaire des Nations Unies, Kofi Annan soutient François Hollande et l'intervention française en Centrafrique.