Un adolescent palestinien tué par l'armée israélienne

PROCHE-ORIENT Tsahal s'est refusée à tout commentaire...

avec AFP

— 

Un Palestinien âgé de 15 ans a été tué par balles samedi par l'armée israélienne lors d'un affrontement dans un camp de réfugiés près de Ramallah en Cisjordanie occupée), selon une source médicale palestinienne. L'adolescent a été tué dans le camp de Jalazoune, au nord de Ramallah, a précisé cette source à l'AFP en l'identifiant comme Wajih al-Remhi. Il est décédé à son arrivée à l'hôpital de Ramallah. Selon le site d'informations israélien Ynet, il a été touché au dos.

Un accord de paix si proche, si loin

L'armée israélienne, interrogée, s'est refusée à tout commentaire dans l'immédiat. Ce décès porte à 26 le nombre de Palestiniens tués par les forces israéliennes en 2013, selon un décompte établi par l'AFP à partir de sources médicales ou de sécurité, en grande majorité en Cisjordanie. Le camp de Jalazoune est proche de la colonie de peuplement israélienne de Beit El et le théâtre d'accrochages fréquents entre jeunes lanceurs de pierres palestiniens et soldats israéliens.

Le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman, a jugé samedi peu probable que les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens se concrétisent dans les neuf mois impartis, mais a souligné que le dialogue devait néanmoins se poursuivre. Ces déclarations tranchent avec celles du secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui a affirmé vendredi qu'Israéliens et Palestiniens n'avaient jamais été aussi proches de la paix «depuis des années».