Déraillement de train à New York dans le Bronx: Quatre morts et 67 blessés

MONDE Le train allait «beaucoup plus vite» qu'à son habitude...

B. de V. avec AFP

— 

Un train de banlieue a déraillé dimanche 1er décembre dans le Bronx à New York.
Un train de banlieue a déraillé dimanche 1er décembre dans le Bronx à New York. — Craig Ruttle/AP/SIPA

Quatre personnes ont été tuées dimanche à New York et 67 blessées, dans le déraillement spectaculaire d'un train qui a fini sa course à quelques mètres d'une rivière aux eaux glaciales. Onze des blessés sont dans un état grave, ont précisé les pompiers.Trois des victimes tuées ont été retrouvées à l'extérieur du train, et une à l'intérieur.

L'accident est survenu dans le Bronx vers 07H20 heure locale alors que le train, dont la destination finale était la gare de Grand Central à New York, amorçait un virage réputé difficile, juste avant la gare de Spuyten Duyvil, au nord de Manhattan, à la confluence des rivières Hudson et Harlem.

Le train allait «beaucoup plus vite» qu'à son habitude

Selon le gouverneur de New York Andrew Cuomo, les trains doivent à cet endroit ralentir de 112 km à 48 km par heure, mais plusieurs passagers ont affirmé que le train allait «beaucoup plus vite» qu'à son habitude en arrivant dans la courbe.

Les sept wagons du train ont déraillé. Quatre d'entre eux ont quitté la voie, pour s'immobiliser dans un espace boisé tout proche. Plusieurs se sont couchés sur le côté. Une voiture s'est arrêtée à quelques mètres de la rivière Harlem, qui sépare le Bronx et le nord de Manhattan, et dont les eaux sont glaciales en cette saison.

Le train avait quitté la ville de Poughkeepsie (Etat de New York, au nord de New York) à 5H54 du matin, avec quelque 150 personnes à bord. Il devait arriver à Grand Central à 7H43.

Blessures à la colonne vertébrale, au cou et à la tête

Frank Tatulli, un passager blessé, a indiqué sur la chaîne de télévision ABC que le train allait «beaucoup plus vite» qu'il ne le fait habituellement en arrivant dans le virage, une affirmation confirmée par d'autres passagers qui ont décrit un scenario de cauchemar, les wagons oscillant, puis se renversant, comme dans un film au ralenti.

Les blessés souffrent de membres cassés, blessures à la colonne vertébrale, au cou et à la tête notamment.

Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo, qui s'est rendu sur place, a affirmé que la «boîte noire» du train permettrait de mieux comprendre ce qui s'était passé. «Elle permettra de dire à quelle vitesse le train circulait et si le conducteur a freiné», a-t-il déclaré, en réponse à des informations non confirmées selon lesquelles les freins n'auraient pas fonctionné.

La circulation suspendue pour une durée indéterminée

Le chef de la police de New York Ray Kelly, également sur les lieux de l'accident, a précisé que le conducteur du train était vivant et allait être interrogé. Il est hospitalisé dans un «état stationnaire. Il est conscient», a-t-il ajouté. En début d'après-midi, tous les passagers du train avaient été comptabilisés, les blessés évacués dans plusieurs hôpitaux. Des dizaines de techniciens travaillaient à stabiliser les wagons.

Le président Barack Obama a fait savoir que «ses pensées et prières vont aux amis et familles qui ont perdu quelqu'un, et à tous ceux affectés par cet accident». La circulation des trains sur la ligne Metro-North, qui longe l'Hudson, a été suspendue pour une durée indéterminée, a précisé l'autorité des transports de New York, la MTA.

Des plongeurs ont été envoyés sonder les eaux de la rivière Harlem pour s'assurer qu'aucun passager n'y avait été éjecté, et «le résultat a été négatif», a précisé M. Kelly. La NTSB, autorité fédérale de la sécurité des transports, a immédiatement envoyé une équipe sur place pour enquêter.

Un train de marchandises avait déjà déraillé près de la même gare en juillet. Cet accident est survenu au terme du long week-end de Thanskgiving aux Etats-Unis, pendant lequel des millions d'Américains voyagent pour célébrer cette fête en famille.