Washington exhorte Pyongyang à libérer «immédiatement» 2 Américains

© 2013 AFP

— 

Les Etats-Unis ont exhorté samedi la Corée du Nord à libérer "immédiatement" deux Américains, Merrill Newman, détenu depuis octobre et âgé de 85 ans, ainsi que Kenneth Bae, emprisonné depuis plus d'un an, a déclaré une porte-parole du Conseil à la sécurité nationale (NSC).
Les Etats-Unis ont exhorté samedi la Corée du Nord à libérer "immédiatement" deux Américains, Merrill Newman, détenu depuis octobre et âgé de 85 ans, ainsi que Kenneth Bae, emprisonné depuis plus d'un an, a déclaré une porte-parole du Conseil à la sécurité nationale (NSC). — Freekennow.Com FreeKenNow.com

Les Etats-Unis ont exhorté samedi la Corée du Nord à libérer «immédiatement» deux Américains, Merrill Newman, détenu depuis fin octobre et âgé de 85 ans, ainsi que Kenneth Bae, emprisonné depuis plus d'un an, a déclaré une porte-parole du Conseil à la sécurité nationale (NSC).

«Kenneth Bae est détenu en Corée du Nord depuis plus d'un an. Nous continuons à exhorter les autorités nord-coréennes à l'amnistier et à le libérer immédiatement. Nous demandons aussi la libération immédiate de Merrill Newman», a déclaré à l'AFP Caitlin Hayden, porte-parole du NSC, qui dépend de la Maison Blanche.

«Etant donné l'âge avancé et les conditions de santé de M. Newman, nous exhortons la Corée du Nord à (le) libérer afin qu'il puisse retourner chez lui et retrouver sa famille», a ajouté Mme Hayden.

La Corée du Nord a confirmé samedi qu'elle détenait M. Newman, accusé d'«actes hostiles», et a publié sa confession écrite pour les crimes qui lui sont reprochés, selon l'agence officielle KCNA.

M. Newman a été arrêté en octobre après être entré sur le territoire nord-coréen «sous l'apparence d'un touriste», selon KCNA.

Originaire de Californie (ouest des Etats-Unis), il effectuait un voyage organisé de dix jours dans ce pays lorsqu'il a été arrêté le 26 octobre, alors qu'il s'apprêtait à quitter Pyongyang en avion.

L'épouse de cet ancien combattant de la guerre de Corée avait lancé un appel lundi à sa libération, et expliqué que son mari souffrait de problèmes de coeur et avait besoin de soins.

Kenneth Bae, un Américain d'origine coréenne, avait, lui, été condamné en mai à 15 ans d'internement pour avoir tenté de «renverser» le régime, selon KCNA.

Responsable de tour-opérateur âgé de 44 ans, il avait été arrêté le 3 novembre 2012 dans la ville portuaire de Rason (nord-est de la Corée du Nord) en possession d'un visa de tourisme. Selon la presse sud-coréenne, l'homme voyageait avec plusieurs touristes, dont l'un possédait un disque dur d'ordinateur contenant de prétendues données sensibles.