Libye: Un mausolée musulman détruit à l’explosif dans la banlieue de Tripoli

avec AFP

— 

Des inconnus ont fait exploser ce mercredi un mausolée dans la banlieue est de Tripoli, après plusieurs mois d'accalmie dans les attaques menées par des islamistes intégristes en Libye contre des mausolées pour protester contre le culte des saints.

Le mausolée de Mourad Agha, situé à côté d'une mosquée du même nom dans un complexe construit en l'honneur d'un notable ottoman, a été détruit par des explosifs placés dans le sanctuaire par des inconnus, a constaté un photographe de l'AFP. «L'explosion a eu lieu à 4 heures du matin» ont indiqué à l'AFP des témoins sur place.

«Arriération, barbarie, terrorisme»

Construit par Mourad Agha, premier gouverneur ottoman à Tripoli (1551-1553) ce mausolée, qui abrite sa sépulture, compte parmi les plus anciens de capitale et se caractérise par son architecture islamique sophistiquée.

Soulignant le caractère historique de ce sanctuaire pour le patrimoine culturel de la Libye, le Premier ministre libyen Ali Zeidane a condamné cet acte, promettant de retrouver ses auteurs et de les traduire devant la justice.

«L'arriération, la barbarie et le terrorisme poussent jour après jour des gens à détruire la mémoire et l'histoire de la patrie», a déploré Ali Zeidane lors d'un point de presse mercredi à Tripoli.