Irak: Des charniers découverts dans la capitale Bagdad

MONDE Quatorze corps d'hommes tués par balles ont été découverts à Bagdad tandis que 16 autres personnes ont été tuées dans de nouvelles violences...

avec AFP

— 

Au moins 12 personnes ont péri dimanche dans un attentat suicide visant un enterrement au nord de Bagdad, dernier épisode en date des violences en Irak qui ont fait près de 950 morts en novembre malgré les tentatives des autorités de les juguler.
Au moins 12 personnes ont péri dimanche dans un attentat suicide visant un enterrement au nord de Bagdad, dernier épisode en date des violences en Irak qui ont fait près de 950 morts en novembre malgré les tentatives des autorités de les juguler. — Sabah Arar AFP

Quatorze corps d'hommes tués par balles ont été découverts dans la capitale irakienne Bagdad tandis que 16 autres personnes ont été tuées dans de nouvelles violences qui continuent d'endeuiller l'Irak à quelques mois des élections.

Ces dernières violences portent à plus de 6.000 le bilan des morts dans les violences depuis le début de l'année, un chiffre inédit depuis le pic d'un conflit confessionnel entre chiites et sunnites ayant déchiré le pays entre 2006 et 2007.

Les attaques, qui se multiplient, ne sont pas souvent revendiquées mais les autorités ont à plusieurs reprises exprimé leur inquiétude face à un nouveau regain d'activités du réseau extrémiste sunnite Al-Qaïda enhardi par la guerre civile dans la Syrie voisine.

Charniers dans deux quartiers

La majeure partie des violences a frappé mercredi Bagdad et des secteurs à majorité arabe sunnite du nord et l'ouest du pays, cible de la plupart des attaques depuis la multiplication des attentats au début de l'année. A Bagdad, la police a découvert 14 corps d'hommes tués par balles dans deux charniers, selon des sources policière et médicale.

Les charniers ont été découverts dans les quartiers de Doura et Chouala, a-t-on ajouté de mêmes sources sans être en mesure de préciser dans l'immédiat quand ces hommes, âgés d'une vingtaine ou trentaine d’années, avaient été tués. Huit de ces corps ont été retrouvés les yeux bandés dans le quartier à majorité sunnite de Doura, tandis que six autres ont été découverts dans un canal du quartier à majorité chiite de Chouala.

De nouvelles attaques ont également eu lieu dans la province d'Al-Anbar (ouest) et près de la principale ville du nord, Mossoul, deux régions qui comptent une population à majorité arabe sunnite. Deux attaques séparées menées par plusieurs kamikazes contre la police près de Ramadi, à l'ouest de Bagdad, ont fait au moins cinq morts et 11 blessés parmi les policiers. Et près de Mossoul, deux instituteurs ont été tués dans une fusillade.