Hongrie: Un bébé né d'une mère en état de mort cérébrale

SCIENCE Un enfant est né en bonne santé cet été alors que sa mère était tombée en état de mort cérébrale dès la 15e semaine de sa grossesse...

avec AFP

— 

Illustration dans une maternité.
Illustration dans une maternité. — JAUBERT/SIPA

Un petit miracle. Mercredi, l'hôpital de Debrecen, dans l’est de la Hongrie, a annoncé qu’un bébé prématuré avait vu le jour  alors que sa mère était en état de mort cérébrale depuis douze semaine

«Le bébé grandit déjà à la maison, au sein de sa famille, il a vu le jour durant l'été par césarienne», a déclaré Bela Füredi, le président du centre de sciences médicales de l'Université de Debrecen devant des journalistes.

«Il est né à la 27e semaine de grossesse, il pesait seulement 1,42 kg, mais était en bonne santé», a ajouté le médecin.

Un cas «unique» au monde

La mère a été maintenue pendant 92 jours dans un état qui permettait le don d'organes, un cas «unique» au monde, selon l'hôpital.

Cinq de ses organes, le coeur, le pancréas, le foie et les deux reins, ont été par la suite greffés sur quatre patients, a ajouté le Pr Füredi.

La femme, qui était âgée de 31 ans, était dans un état de mort cérébrale à la suite d'une hémorragie cérébrale survenue dans sa 15e semaine de grossesse.

La famille est restée anonyme, ce que les lois hongroises garantissent en cas de don d'organes.