Philippines: Des secours envoyés du monde entier après le typhon dévastateur

MONDE Les survivants affamés du typhon Haiyan qui aurait fait plus de 10.000 morts attendaient anxieusement de l'aide mardi, alors que des navires américains et britanniques sont annoncés dans le centre des Philippines ravagé et battu par la pluie, où l'ONU craint le «pire»...

C.P. avec AFP

— 

Les Nations unies devaient lancer mardi un appel urgent aux dons pour les victimes du typhon qui a ravagé des îles et régions côtières des Philippines vers lesquelles convergeaient plusieurs navires des Marines américaine et britannique.
Les Nations unies devaient lancer mardi un appel urgent aux dons pour les victimes du typhon qui a ravagé des îles et régions côtières des Philippines vers lesquelles convergeaient plusieurs navires des Marines américaine et britannique. — Red Cross Society of Taiwan Croix rouge taiwanaise

Urgence! C’est l’appel aux dons que doit lancer ce mardi dans la capitale de l’archipel Valerie Amos, la chef des opérations humanitaires des Nations unies pour venir en aide aux victimes du typhon qui a ravagé des îles et régions côtières des Philippines.

Quatre jours après le passage de l'un des typhons les plus puissants à avoir jamais touché terre, accompagné de vents à plus de 300 km/heure et de vagues de cinq mètres évoquant un tsunami, l'ampleur du cataclysme qui a rasé les maisons et déraciné les arbres principalement sur les îles de Leyte et Samar ne cesse de s'étendre.

L’ONU craint désormais 10.000 morts dans la seule ville portuaire de Tacloban (centre). Et les survivants affamés attendent désespérément l’aide internationale.

Mobilisation américaine

Aux Etats-Unis, après avoir mobilisé 90 militaires et deux avions KC-130J Hercules stationnés au Japon, le Pentagone a décidé d'envoyer sur zone le porte-avions George-Washington, qui était à Hong Kong avec ses 5.000 marins et plus de 80 aéronefs et devrait arriver d'ici jeudi ou vendredi. Des croiseurs et destroyers ont aussi reçu l'ordre de partir.

L'agence humanitaire USAID du département d'Etat américain a débloqué au total 20 millions de dollars d'aide d'urgence.

Le Canada a quant à lui annoncé lundi l'envoi d'une équipe de 35 à 50 sauveteurs militaires à bord d'un appareil C-17 et promis 5 millions de dollars aux ONG qui porteront secours aux survivants.

Soutien international

A Bruxelles, la Commission européenne a débloqué 3 millions d'euros pour les opérations de secours. Le Royaume-Uni va envoyer le destroyer HMS Daring depuis Singapour ainsi qu'un C-17 de transport militaire. Londres va aussi apporter de 6 à 10 millions de livres (7-12 millions d'euros). L'Allemagne a annoncé l'envoi de 23 tonnes d'équipement.

Le Japon a mobilisé une équipe de 25 secouristes et médecins. L'Australie a promis 10 millions de dollars australiens (7 millions d'euros). La Nouvelle-Zélande a anoncé une aide de 2,15 millions de dollars NZ (1,3 million d'euros).

Le Vietnam, lui-même touché par le typhon qui n'y a toutefois fait que des dégâts mineurs, a offert 100.000 dollars.

Aux côtés de l’ONU, d’autres organisations internationales sont mobilisées.Le Programme alimentaire mondial (PAM) a envoyé une équipe d'évaluation des besoins à Tacloban. Elle organisait également le transfert de 40 tonnes d'aide alimentaire sous forme de biscuits protéinés.

Un avion cargo de l'UNICEF, avec à son bord 60 tonnes de produits dont des tentes et des médicaments, devait arriver aux Philippines ce mardi. Le Fonds de l'ONU pour l'enfance enverra aussi des équipements sanitaires et des purificateurs d'eau. Le HCR doit envoyer des kits d'urgence contenant notamment du savon, des couvertures et des sous-vêtements.

Médecins sans Frontières a envoyé 200 tonnes de médicaments, tentes, et produits d'hygiène qui devraient arriver en milieu de semaine. Un cargo devait partir de Dubaï lundi et un autre de Belgique mardi.

L'ONG britannique Oxfam a annoncé l'envoi d'une équipe de secouristes.

Le Pape François, «profondément attristé» par le désastre, a demandé dimanche aux catholiques de fournir «une aide concrète» à ce pays et pris la tête d'une prière pour les Philippines.