Il voit sa femme enceinte se faire poignarder en direct sur son téléphone portable

E.O.

— 

Rachel Poole a été poignardée le 30 octobre 2013 à El Paso (Texas), alors qu'elle était enceinte, sous les yeux de son mari avec qui elle discutait via une application vidéo. Isabella est toutefois née en bonne santé.
Rachel Poole a été poignardée le 30 octobre 2013 à El Paso (Texas), alors qu'elle était enceinte, sous les yeux de son mari avec qui elle discutait via une application vidéo. Isabella est toutefois née en bonne santé. — Capture d'écran / Facebook

Agression en live-video. Justin P.Poole, un soldat américain en mission en Asie, a vu son épouse enceinte recevoir plusieurs coups de couteau alors qu’il lui parlait via une application vidéo de son smartphone. Les faits se sont produits le 30 octobre alors que Rachel Poole, 31 ans, en fin de grossesse, parlait comme chaque soir avec son mari depuis sa maison d’El Paso, au Texas. Un homme a alors fait intrusion chez elle et l’a poignardée à plusieurs reprises, au visage et sur le corps.

La jeune femme, qui a reconnu l’homme qui la poignardait, a crié le nom de son agresseur, Corey Bernard Moss, dans l’espoir que son mari l’entende. Car l’intrus était bien connu du couple: il s’agit d’un jeune soldat de 19 ans, qui devait de l’argent aux Poole après avoir accidenté la voiture qu’ils lui avaient prêté, selon plusieurs médias américains.

Césarienne en urgence

Depuis l’Asie, l’époux paniqué a publié un message et la photo de l’agresseur sur sa page Facebook et a appelé des amis, aux Etats-Unis. Rapidement interpellé, Corey Bernard Moss a reconnu les faits.

Rachel Poole a été conduite à l’hôpital, où les médecins ont décidé de pratiquer une césarienne en urgence. Par chance, la petite Isabella est née en bonne santé. La jeune femme, elle, a été sérieusement blessée dans l’attaque: elle a eu un poumon perforé, des côtes cassées et un œil touché.