Anonymous: Une journée internationale de désobéissance civile ce mardi

MOBILISATION Le collectif «hacktiviste» a appelé à la mobilisation à travers le monde pour «occuper les espaces publics partout dans le monde» et «éveiller les consciences»...

Bérénice Dubuc

— 

Des manifestants du groupe Anonymous portant le masque de Guy Fawkes devant le Parlement philippin, à Manille le 5 novembre 2013.
Des manifestants du groupe Anonymous portant le masque de Guy Fawkes devant le Parlement philippin, à Manille le 5 novembre 2013. — AFP PHOTO / Jay DIRECTO

C’est ce mardi. Le collectif «hacktiviste» Anonymous a décidé de faire de ce 5 novembre une journée internationale de désobéissance civile. L’appel à la mobilisation avait été lancé via une vidéo publiée sur YouTube, intitulée «Anonymous #NOV5TH 2013 – the lion sleeps no more».

>> Regardez la vidéo en question:

;

«Le 5 Novembre 2013, Anonymous appelle à une journée de désobéissance civile mondiale, annonce la vidéo. Cette fois, nous ciblons tous les sites gouvernementaux à travers le monde». Et la voix désincarnée de la vidéo d’appeler «les rêveurs, ceux qui défendent la liberté humaine, les Occupants, les personnes qui changent les choses» à «occuper les espaces publics partout dans le monde». Objectif du mouvement: «éveiller les consciences». Et de conclure sur un avertissement: «Nous sommes Anonymous. Nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Le 5 Novembre 2013: attendez-vous à nous.»

Des actions «rapides et efficaces»

Cette date serait un rappel du 5 novembre 1605, jour où le révolutionnaire catholique et plus célèbre membre de la Conspiration des poudres, Guy Fawkes -dont le masque, rendu célèbre dans le film V pour Vendetta, est porté par les Anonymous lors de leurs apparitions publiques- a échoué à faire sauter la Chambre des Lords au Royaume-Uni.

Sur la chaîne officielle YouTube du groupe en France, un autre message invitait les «personnes éveillées» et «motivées» à mettre en place diverses actions «rapides et efficaces» -marche, placardage, écriture à la craie de messages révolutionnaires ou de réflexion…- à cette date, sans tomber dans «aucun acte de vandalisme», pour «informer la population» sur diverses thématiques: pouvoir des banques, poids de la vidéosurveillance…

Et il semble que le message ait été entendu, puisque de nombreuses manifestations sont prévues ou ont déjà eu lieu, comme l’indique une carte des rassemblements à-travers le monde. Sur Twitter, le hashtag #MMM (pour Million Mask March) fait déjà le plein de tweets et de photos des manifestations dans différentes villes du monde: Tokyo, Stockholm, Londres, Amsterdam... A Paris, un rendez-vous a été fixé à 18 heures place de la Bastille, selon l’event Facebook dédié.