Journalistes français tués au Mali: Une enquête ouverte par le Parquet de Paris

JUSTICE L'enquête a été confiée a été confiée à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et à la sous-direction antiterroriste (SDAT)...

20 Minutes avec AFP
— 
  									Un soldat malien positionné sur la route entre Anefis et Kidal, au Mali, le 26 juillet 2013.
Un soldat malien positionné sur la route entre Anefis et Kidal, au Mali, le 26 juillet 2013. — Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Le parquet de Paris a ouvert une enquête samedi après la mort de deux journalistes français de RFI enlevés et tués le même jour à Kidal, dans le nord du Mali, a annoncé une source judiciaire. Cette enquête préliminaire est ouverte pour des faits d'enlèvement et séquestration suivis de meurtres en lien avec une entreprise terroriste, a précisé cette source.

Une réunion dimanche avec les ministres concernés

L'enquête, sous l'autorité du parquet de Paris, a été confiée à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et à la sous-direction antiterroriste (SDAT). Les deux journalistes français de Radio France Internationale (RFI), Claude Verlon et Ghislaine Dupont, ont été enlevés samedi à Kidal dans le nord du Mali par des hommes armés et retrouvés morts, a annoncé samedi le ministère français des Affaires étrangères.

>> Suivez tous les événements de la journée en direct par ici

Le président français François Hollande a exprimé samedi soir, dans un communiqué, son "indignation" et a annoncé qu'il réunirait dimanche matin les ministres concernés "pour établir précisément les conditions de ces assassinats".