Deux Français victimes du polonium 210?

— 

Le «poison nucléaire» russe fait son chemin en Europe. Deux Français ayant séjourné à Londres ont contacté l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française, révèle Le Parisien vendredi matin. Ils avaient fréquenté à Londres un ou deux établissements où s’était rendu l'ex-agent russe Alexandre Litvinenko, mort d’empoisonnement au polonium 210, le 23 novembre.

«Nous leur avons envoyé un questionnaire détaillé, établi par les Britanniques, pour connaître leur emploi du temps et leurs symptômes. Nous leur ferons faire des examens de santé complémentaires si cela s’avère nécessaire» , », a précisé l'ASN.

L’identité des deux Français et la raison de leur présence à Londres n’ont pas été révélés. L’ancien espion russe avait séjourné à l’hôtel Millenium sur Grosvenor square et fréquenté le restaurant de sushis Itsu à Picadilly.