EN DIRECT. Libération des otages d'Arlit: Revivez les événements de ce mardi

B. de V. avec C. P. et agence

— 

Un homme marche devant l'entrée de la mine d'uranium du groupe Areva à Arlit, au Niger.
Un homme marche devant l'entrée de la mine d'uranium du groupe Areva à Arlit, au Niger. — ISSOUF SANOGO / AFP
Ce live est désormais terminé, merci à vous de l'avoir suivi.
>> Retrouvez par ici le point sur les conditions de libération des quatre otages
>> La chronologie de leur captivité est à lire par là
>> Et rendez-vous mercredi en fin de matinée pour l'arrivée des ex-otages en France

22h30: La joie, mais...
«Je suis très heureux de la libération, j'ai du mal à réaliser», a dit Alain Legrand, le père de Pierre Legrand. «Mais j'aimerais savoir pourquoi, pourquoi il a été enlevé, pourquoi il n'y avait pas de sécurité. Je veux qu'on m'explique pourquoi ça a duré plus de trois ans», a-t-il dit à la presse, rappelant qu'il avait porté plainte avec son fils Clément auprès de la justice française en juin dernier.

21h38: Et voici les ex-otages en vidéo, en compagnie du président nigérien et des ministres Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

21h33: François Hollande accueillera les 4 ex-otages demain en fin de matinée sur la base aérienne de Villacoublay.

21h22: Plus de détails sur le récit de leur libération
Selon Europe 1, une «équipe locale est allée récupérer les otages qui se trouvaient au nord-ouest du massif des Ifoghas». Puis les otages ont été amenés en pick-up jusqu'à la ville de Kidal. C'est dans cette ville que les quatre Français ont été pris en charge par des agents de la DGSE, les services de renseignement français.

20h52 Première image des ex-otages  toujours habillés dans leur tenue touareg


crédit photo: HAMA BOUREIMA / AFP

20h40 Françoise Larribe évoque «un tsunami émotionnel»
L'épouse de Daniel Larribe, un des quatre otages d'Arlit libérés mardi, a évoqué «une vague émotionnelle, un tsunami» après l'annonce de la libération de son mari, assurant n'avoir jamais perdu espoir. «Le président de la République a tenu à nous informer personnellement. Je sortais de l'hôpital, et je ne savais plus si j'étais sous anesthésie ou pas! C'était surréaliste», a-t-elle raconté, saluant le travail de tous les intervenants, notamment le gouvernement français et les responsables nigériens ainsi qu'Areva.
20h35 Le point sur l'état de santé des 4 otages libérés
Laurent Fabius a précisé sur Europe 1 les conditions de détention et l'état de santé des quatre otages: «Ils sont quatre (Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand, Marc Féret), dans des situations différentes. Monsieur Larribe est un homme sage, posé. Pendant très longtemps il a été complètement isolé des autres et n'avait donc absolument aucune nouvelle». «Thierry Dol est en super forme, très costaud. Pierre Legrand et Marc Féret sont en forme aussi. Ils n'étaient pas dans les mêmes conditions parce que certains pouvaient écouter la radio, d'autres non».
«Je les trouve en bonne santé, très amaigris et un peu effrayés, très marqués, mais en bonne santé», a déclaré pour sa part Jean-Yves Le Drian, le ministre, de la Défense, précisant que les otages recevaient en début de soirée des soins de la part des médecins militaires.
20h32 Les dernières négociations auraient eu lieu dans le désert malien
Au Mali, pays frontalier du Niger, une source sécuritaire a déclaré que les «dernières négociations» sur leur libération «se sont déroulées dans le désert malien». «Des notables maliens du Nord, selon cette source, ont apporté leur concours ponctuel aux négociations».
20h26 Comité de soutien à D. Larribe: «Une joie qu'on ne sait plus qualifier»
«La joie est tellement forte qu'on ne sait plus comment la qualifier», a dit à l'AFP mardi Didier Béghin, président du comité de soutien à Daniel Larribe et ancien collègue de l'ex-otage, évoquant «une sortie du tunnel après trois ans d'attente, trois ans de vie volée».
20h25 L'ex-otage Thierry Dol à l'AFP: «ça a été très difficile mais c'est une épreuve de la vie»
Thierry Dol, 32 ans, qui s'exprimait à Niamey après trois années de séquestration dans le Sahel par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), était vêtu d'un habit vert pâle et d'un turban bleu, et portait une barbe noire fournie, a rapporté l'AFP.
20h20 «Ni assaut», «ni rançon» confirme le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian
«Il n'y a pas eu d'assaut. Il y a eu une initiative prise par les réseaux du président Issoufou qui a permis une libération sans heurt», a-t-il déclaré à TF1. M. Le Drian a également démenti tout paiement d'une rançon. «On ne joue pas à cela», a-t-il dit
20h15 Le point sur les informations qui filtrent sur les conditions de libération des quatre otages
Selon Laurent Fabius, les quatre otages, détenus au Mali dans une zone très au nord, «étaient séparés, avant d'être regroupés il y a quelques temps», la libération n'aurait pas été possible «sans l'action extrêmement efficace du président nigérien» Mahamadou Issoufou qui a permis aux contacts avec les ravisseurs d'êtres pris et la libération d'intervenir, et aucune rançon n'a été versée conformément à la doctrine du gouvernement.
20h10 L'UE salue la libération des 4 français
La représentante de la diplomatie européenne Catherine Ashton a salué la libération mardi de quatre Français pris en otage au Niger en 2010 et remercié les autorités nigériennes pour «leur contribution cruciale» à ce dénouement.
19h59 Le maire de Paris Bertrand Delanoë réagit sur Twitter
19h53 Le Niger «s'est employé» à libérer les 4 otages français, a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou.
"Depuis l'enlèvement des otages il y a trois ans, le Niger s'est employé aux conditions de leur libération. Aujourd'hui, c'est chose faite. On s'en félicite", a déclaré le chef de l'Etat nigérien alors qu'il accueillait les quatre ex-otages dans l'enceinte de l'aéroport de Niamey.

Cette libération s'est faite en collaboration avec le président français François Hollande", a poursuivi Mahamadou Issoufou.

Il a également congratulé les otages pour "avoir retrouvé leur liberté après de durs mois d'épreuve" ainsi que leurs familles "qui vont bientôt les embrasser après de longs mois de séparation".

19h50 Elisabeth Guigou, présidente de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale salue sur BFM TV «une méthode discrète qui s'est révélée efficace» et espère «qu'elle permettra de libérer les autres otages». «Ces libérations nous montrent qu'il ne faut jamais perdre espoir».
19h39  «Une joie totale» pour René Robert, le père de Pierre Legrand, interviewé sur BFM TV
Son seul regret est que la libération n'ait pas été totale et qu'il reste des otages au Mali.
19h35 Le président du directoire d'Areva Luc Oursel s'exprime sur twitter
19h31 François Hollande a lui même téléphoné aux familles des otages libérés depuis Bratislava en Slovaquie où il effectue une visite officielle, avant de faire l'annonce officielle.
19h29 L'Elysée n'indique pas encore si François Hollande, en visite officielle en Slovaquie, sera présent mercredi à l'aéroport de Villacoublay pour accueillir les les 4 otages libérés ou s'il les recevra dans un second temps au Palais de l'Elysée.
19h26 Laurent Fabius sur BFM TV «Ce soir on est tous à notre joie et demain c'est sentiment de liberté qui va dominer»
19h25 Laurent Fabius "tout le monde va se réjouir de ce calvaire qui se termine"
Les otages ont été libérés au Mali. L'action déterminante a été menée par le président du Niger; il n'y pas de lien avec l'intervention française au Mali. Il n'y a pas eu de paiement de rançon.
19h23 Laurent Fabius en direct sur BFM TV.
«Ils sont en bonne forme»,« ils prennent une bonne douche et un bon repas. après une bonne nuit ils seront demain matin en fin de matinée à Paris».
19h22 Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier, invité au Grand journal de Canal+ ne «pense pas qu'il y a eu une rançon. La France a toujours une position très claire»
19h20 Une joie «indescriptible» pour le le président du comité de soutien de Thierry Dol, Karl Lebeau.
«Aujourd'hui, on me dit qu'ils sont libres sains et saufs. Nous sommes très heureux, même plus encore, c'est même indescriptible», a déclaré sur la radio RTL le président du comité de soutien de Thierry Dol, Karl Lebeau. «Tant que je ne toucherai pas Thierry Dol et les autres, je n'y croirai pas, je suis tellement heureux de cette annonce», a-t-il ajouté.
19h17 Les quatre hommes, amaigris, semblent être en bonne santé, selon le correspondant de l'AFP, présent à leur arrivée à l'aéroport de Noamey..
19h15 Jean-François Copé, président de l'UMP exprime sa très grande joie et son soulagement
19h06 INFO 20 MINUTES Il semblerait que les otages libérés ne partiront que demain matin pour la France
Il y a dix minutes, les otages ont vu Le Drian et Fabius en compagnie du président nigérien. Il semblerait qu'ils ne partiront que demain matin pour la France. Ils vont être vus par un médecin, a précisé une source diplomatique qui a refusé de confirmer ou d'infirmer l'information selon laquelle leur état de santé est correct. Cette même source a refusé de donner des informations à 20 Minutes sur les conditions de la libération. «L'essentiel c'est qu'ils soient libres», a-t-elle estimé.
19h00 Les quatre otages français sont arrivés à l'aéroport de Niamey (entourage Fabius)
18h57: Pour Marine Le Pen, «la France est un pays qui verse des rançons»
«Le moins qu'on puisse dire c'est que nos compatriotes français sont devenus maintenant une monnaie d'échange de plus en plus prisée de la part des groupements fondamentalistes islamistes», a indiqué la présidente du Front national sur RTL. «Permettez-moi d'émettre des doutes importants sur ce qui est négocié ou sur ce qui n'est pas négocié.
Il commence à être connus dans les réseaux mafieux fondamentalistes que la France est un pays qui verse des rançons. De toute façon elle ne l'admettra jamais.»
18h54: Pascale Robert, mère de Pierre Legrand, a réagi à la libération de son fils sur BFMTV: «C’est très difficile à décrire, soulagée, ça y est enfin c’est arrivé. Je me sens moi aussi libérée de quelque chose».
«On a l’impression de ressentir quelque chose qu’on avait encore jamais ressenti. Je n’ai pas désespéré de les voir de retour parmi nous, jamais. Peut-être parce que je suis une mère et qu’une mère ne peut jamais désespérer de revoir son fils, ce n’est pas possible».

18h50: Interrogé sur l’éventuelle participation de Vinci à une rançon, Vinci a refusé de commenter.
18h49: La santé des otages est correcte, selon l'entourage Hollande.
«On ne peut pas dire qu'ils sont en bonne santé mais leur santé est correcte», a précisé cette source
18h48: Vinci communique sur la libération
En parallèle de l’information diffusée par le Président de la République française, Vinci a reçu des services de l’Etat la confirmation officielle de la libération des 3 collaborateurs de SOGEA SATOM, filiale de VINCI, et du collaborateur d’AREVA. «C’est avec une joie immense que nous avons appris la libération de nos collaborateurs Thierry Dol, Pierre Legrand et Marc Feret ainsi que de Daniel Larribe, salarié d'Areva» déclare Xavier Huillard, Président-directeur général de VINCI «C’est un soulagement pour leurs proches et pour tous ceux qui pendant ces 3 années ont agi ou espéré pour leur retour, après une captivité qui n’a été que trop longue.»

18h38:  «J'avais dit, dès que j'ai pris mes fonctions, que j'utiliserais tous les contacts possibles, a déclaré François Hollande. La guerre au Mali a pu suspendre ces initiatives, elles ont été immédiatement reprises».


18h35:
18h21: La tante de Pierre Legrand, heureuse, «a du mal y croire»
«Je suis heureuse, émue, a déclaré à l'AFP Brigitte Laur. On a tellement attendu... Merci à tous ceux qui nous ont soutenus, merci, a-t-elle ajouté, des sanglots dans la voix. Après trois ans, on a du mal y croire.»

18h14: Fabius et Le Drian à Niamey pour récupérer les 4 otages libérés selon une source diplomatique. Ils sont actuellement reçus par le président du Niger,  Mahamadou Issoufou, selon une source diplomatique. Ils espèrent rencontrer les Français libérés dès ce soir. Cette source confirme que les ex-otages vont bien.

18h13: Jointe par téléphone par 20 Minutes, Marie-Line Bondue, la belle-mère de Pierre Legrand, l'un des otages, nous a confirmé en pleurs la libération. «C'est ma fille qui vient de me prévenir, il y avait une rumeur. Je suis désolée, je ne sais pas réagir. C'est des larmes de joie».

18h12: Les quatre otages enlevés au Niger en 2010 par Aqmi, Daniel Larribe, Marc Féret, Thierry Dol et Pierre Legrand, ont été libérés.

Les quatre otages français d'Arlit au Niger viennent d'être libérés, annonce le président Hollande depuis Bratislava.  Ils avaient été enlevés le 16 septembre 2010 par Aqmi.

Les ministres de Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian iront chercher les otages à Niamey, au Niger. 

Jointe par téléphone par 20 Minutes, Marie-Line Bondue, la belle-mère de Pierre Legrand, l'un des otages, nous a confirmé en pleurs la libération. «C'est ma fille qui vient de me prévenir, il y avait une rumeur. Je suis désolée, je ne sais pas réagir. C'est des larmes de joie».

Le 17 septembre, le Quai d'Orsay jugeait crédible une vidéo montrant les otages vivants.