Français lynchés à Madagascar: L'enquête lève les soupçons de pédophilie

JUSTICE Aucun élément permet d'étayer cette rumeur à l'origine de la mort des ressortissants français...

avec AFP

— 

Des passants devant le lieu où a lieu le lynchage de trois personnes à Madagascar le samedi 5 octobre 2013.
Des passants devant le lieu où a lieu le lynchage de trois personnes à Madagascar le samedi 5 octobre 2013. — RIJASOLO / AFP

L'enquête menée en France sur l'un des deux Français lynchés sur l'île de Nosy Be (Madagascar) par une foule en colère démonte les «rumeurs» de pédophilie à son encontre, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

«Aucun élément confortant la rumeur de pédophilie ou de trafic d'organes d'enfant n'a été découvert» lors de l'enquête pour meurtre menée en France après la mort le 3 octobre de Sébastien Judalet, a indiqué le parquet de Bobigny, confirmant une information du Parisien.