Greenpeace: Les Pays-Bas saisissent le tribunal international du droit de la mer

JUSTICE L'Etat néerlandais réclame la libération des 30 militants emprisonnés...

avec AFP

— 

Le brise-glace de l'ONG Greenpeace, qui voulait dénoncer des explorations pétrolières de Gazprom, a été pris d'assaut par le FSB.
Le brise-glace de l'ONG Greenpeace, qui voulait dénoncer des explorations pétrolières de Gazprom, a été pris d'assaut par le FSB. — DENIS SINYAKOV / GREENPEACE / AFP

Les Pays-Bas ont annoncé ce lundi avoir saisi le tribunal international du droit de la mer afin d'obtenir la libération d'un bateau de Greenpeace et de ses 30 membres d'équipage, interpellés au cours d'une opération contre une plateforme pétrolière dans l'Arctique.

«L'Etat demande la libération de l'équipage détenu et du bateau», a indiqué le ministère néerlandais des Affaires étrangères dans un communiqué.