Jean Hélène, journaliste de RFI assassiné en Côte d'Ivoire, décoré par Abidjan

avec AFP

— 

Jean Hélène, journaliste français de la radio Radio France Internationale (RFI) assassiné par un policier à Abidjan le 21 octobre 2003, a été décoré lundi par les autorités ivoiriennes, dix ans jour pour jour après sa mort, a constaté l'AFP.

«Comme la torche toujours allumée, ses reportages révélaient la profondeur de la crise ivoirienne», a observé Henriette Rose Dagri Diabaté, la Grande chancelière de l'Ordre national de la République, une décoration qu'elle a remise à Thierry Baldensperger, le frère de Jean Hélène, né sous le nom de Christian Baldensperger.

«Cette décoration est le témoignage de la gratitude et de la reconnaissance du gouvernement ivoirien pour tout ce que Jean Hélène a accompli», a affirmé Marie Michèle, ministre de la Communication.

«Je souhaite que cette cérémonie ne soit pas triste mais plutôt une occasion pour tous les Ivoiriens de revisiter attentivement le passé récent de notre pays, d'en méditer les leçons et d'honorer la mémoire de toutes les victimes de la haine et de l'intolérance», a ajouté la ministre.