Irak: les violences font 19 morts, dont douze dans un attentat

© 2013 AFP

— 

Un kamikaze a fait exploser sa charge mardi dans un lieu saint chiite, faisant 11 morts et 19 blessés à Baqouba, dans le centre de l'Irak, où sept bergers ont également été tués, ont annoncé la police et un médecin.
Un kamikaze a fait exploser sa charge mardi dans un lieu saint chiite, faisant 11 morts et 19 blessés à Baqouba, dans le centre de l'Irak, où sept bergers ont également été tués, ont annoncé la police et un médecin. — Ahmad al-Rubaye AFP

Au moins dix-neuf personnes ont péri vendredi dans de nouvelles violences en Irak, dont douze dans un attentat à la voiture piégée à Bagdad, selon des sources de sécurité.

Douze personnes ont été tuées dans l'explosion d'une voiture piégée devant un marchand de glace à El-Mechtel, dans l'est de la capitale, a indiqué à l'AFP le général Saad Maan, porte-parole du ministère irakien de l'Intérieur.

L'attentat a fait également 23 blessés, selon ce responsable.

A Sinjar, une localité à l'ouest de la ville de Mossoul (nord), des insurgés ont tué, dans leur maison, une mère et ses trois fils, tous membres de la minorité des yézédis, un groupe d'origine kurde qui a fréquemment été la cible de groupes extrémistes sunnites.

A Baqouba, au nord de Bagdad, deux membres d'une même famille ont été tués et cinq autres blessés dans l'explosion d'une bombe placée près d'une maison, tandis qu'un combattant de la milice anti-Qaïda Al-Sahwa a été tué par un homme armé dans un barrage de contrôle.