Caucase russe: Une explosion près d'une mosquée fait plusieurs morts

MONDE Le bilan des victimes n'a pas encore pu être établi...

avec AFP

— 

Deux personnes ont été tuées dans l'explosion d'une bombe dans la cour d'une mosquée en Kabardino-Balkarie, république instable du Caucase russe proche de la Tchétchénie, ont indiqué vendredi les forces de l'ordre. 
Deux personnes ont été tuées dans l'explosion d'une bombe dans la cour d'une mosquée en Kabardino-Balkarie, république instable du Caucase russe proche de la Tchétchénie, ont indiqué vendredi les forces de l'ordre.  — Ntv NTV

Des morceaux de corps ont été retrouvés dans la cour d'une mosquée en Kabardino-Balkarie, république du Caucase russe proche de la Tchétchénie où une puissante explosion a retenti dans la nuit de jeudi à ce vendredi, a annoncé la police locale.

«Un engin non-identifié a explosé à 3h20 dans la cour de la mosquée du village de Dougouloubgueï où ont été retrouvés des morceaux de corps», indiqué la police dans un communiqué.

«L'explosion a brisé les vitres des maisons voisines», selon la même source.

Une kalachnikov volée

«Nous sommes en train d'établir le nombre exact des victimes», a indiqué à l'AFP un responsable de la police locale.

Selon les premières informations, les victimes de l'explosion sont ceux qui ont posé l'engin, ont indiqué des sources dans les forces de l'ordre citées par l'agence Interfax.

Les fragments de corps ont été retrouvés près d'une kalachnikov volée sur un poste de contrôle de police, selon ces sources.

Une région tourmentée

L'explosion a eu lieu près de la ville de Baksan, théâtre d'un attentat en juillet 2010 contre la centrale hydroélectrique où des assaillants avaient tué deux policiers et fait exploser les turbines.

Le Caucase russe est en proie à une rébellion exacerbée par deux guerres successives menées par les forces russes contre les séparatistes en Tchétchénie.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996), la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé hors des frontières de cette petite république pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord.