Accident d'avion au Laos: 26 corps retrouvés

MONDE L'appareil s'est écrasé mercredi, avec 49 personnes à bord...

avec AFP

— 

Des villageois laotiens rassemblés près d'un débris de l'avion de Lao Airlines qui s'est abîmé dans le Mékong, le 17 octobre 2013
Des villageois laotiens rassemblés près d'un débris de l'avion de Lao Airlines qui s'est abîmé dans le Mékong, le 17 octobre 2013 — Pornchai Kittiwongsakul AFP

Les secours avaient récupéré vendredi plus de la moitié des 49 victimes de l'accident d'un avion de Lao Airlines qui s'est abîmé dans le Mékong mercredi, alors que des familles arrivaient sur les lieux pour se recueillir.

Selon un consul de Thaïlande au Laos, 26 victimes ont été retrouvées, parfois à des dizaines de kilomètres du site de la catastrophe.

L'ATR 72-600 de la compagnie publique laotienne, qui assurait un vol entre Vientiane, la capitale, et Pakse, ville touristique dans le sud du pays, s'est écrasé mercredi après-midi. Il a été englouti par le fleuve, ne faisant a priori aucun survivant dans ce qui serait la plus grave catastrophe aérienne au Laos depuis un demi-siècle.

«L'appareil s'est brisé en petits morceaux»

Le ministre laotien des Transports Sommad Pholsena, qui s'est rendu sur les bords du Mékong, a annoncé à la presse vendredi matin la découverte de 17 corps au total. «Nous devons enquêter sur les causes de l'accident, mais au premier abord, je pense qu'il a été provoqué par le mauvais temps», a-t-il ajouté.

Des dizaines de bateaux - navire militaire laotien, bateaux de bois ou zodiacs - certains avec des plongeurs, sillonnaient vendredi le Mékong à la recherche de l'appareil et des victimes.

Mais le Mékong est «très profond et avec un fort courant à cet endroit après des pluies importantes», a expliqué le directeur général du Département de l'Aviation civile Yakua Lopangkao cité par le quotidien officiel Vientiane Times. «Ils n'arrivent pas à trouver le fuselage de l'avion. Ils connaissent le lieu de l'accident mais ils ne trouvent pas le fuselage parce que l'appareil s'est brisé en petits morceaux qui se sont éparpillés. Et le courant est très fort», a confirmé vendredi à l'AFP Soubinh Keophet, membre d'une équipe de secours.

L'avion avait été livré en mars

«Nous avons parcouru 50 kilomètres sur le fleuve et trouvé quatre corps hier», dont un à 30 kilomètres du lieu de l'accident, a ajouté cet ancien footballeur de la sélection nationale laotienne, en retirant une jambe de l'eau. Les corps retrouvés ont été emmenés dans un temple chinois de Pakse, en attendant de pouvoir être identifiés.

Selon la liste officielle fournie par la compagnie, il y avait à bord 44 passagers (seize Laotiens, sept Français, six Australiens, cinq Thaïlandais, trois Sud-Coréens, trois Vietnamiens, un Américain, un Chinois, un Malaisien et un Taïwanais) ainsi que cinq membres d'équipage. Le pilote était cambodgien.

Le constructeur franco-italien ATR a précisé que cet ATR 72-600, biturbo-propulseur de 68 à 74 sièges, avait été livré en mars.