Sept gardiens et une infirmière inculpés pour la mort d'un adolescent

— 

Frappé à mort. Sept gardiens et une infirmière d’un camp militaire pour jeunes délinquants ont été inculpés mardi pour homicide aggravé sur un adolescent de 14 ans. Les faits remontent au mois de janvier dernier, au camp de détention du shérif de Bay County, à Panama City, en Floride. Selon CNN, les gardiens affirment que le jeune Martin Lee Anderson refusait de coopérer et de participer aux exercices lors de son jour d’arrivée. Sur une vidéo diffusée par la chaîne américaine, on les voit rouer de coups le jeune Afro-Américain. Ce dernier se relève difficilement. Il repartira inerte sur une civière.

D’après une première autopsie, la mort de Martin Lee Anderson serait d’origine naturelle. Une thèse contredite par une deuxième expertise, qui révèle que c’est la suffocation liée aux coups portés par les gardiens aurait causé le décès. D’après le médecin légiste Vernard Adams, « les gardes auraient bloqué la respiration du jeune homme, le forçant à inhaler des vapeurs d’amoniaque ».

Cette affaire a provoqué une polémique et entraîné la fermeture des camps de détention militaire pour jeunes délinquants en Floride. Les inculpés risquent trente ans de réclusion criminelle. La famille de la victime, elle, a demandé 40 millions de dollars de dédommagement.