La police antiterroriste britannique arrête quatre suspects à Londres

avec AFP

— 

La police antiterrorisme interrogeait lundi quatre hommes arrêtés la veille dans plusieurs quartiers de la capitale britannique, y compris à proximité de la Tour de Londres, haut-lieu touristique, où les policiers ont stoppé une voiture en tirant dans les pneus.

Les quatre hommes, âgés de 25 à 29 ans et interpellés en début de soirée dimanche, sont soupçonnés «de préparation d'un acte terroriste» et peuvent être détenus à des fins d'interrogatoire pour une durée pouvant aller jusqu'à 14 jours, a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

Munitions spéciales

Aucun détail n'a été fourni officiellement sur le projet d'attentat qui leur est prêté, mais la BBC a cité des sources gouvernementales pour faire état d'une affaire «potentiellement très sérieuse».

Un porte-parole de la police a indiqué à l'AFP que les policiers avaient utilisé des munitions spéciales de type Hatton lors de l'interception de deux des suspects dans un quartier du sud-est, à quelques centaines de mètres de la Tour de Londres où des centaines de milliers de touristes se pressent chaque année afin d'admirer les bijoux de la couronne.  Ces munitions «servent à tirer dans les pneus. Personne n'a été blessé», a-t-il précisé.

Selon des témoins, une vingtaine de policiers, dont certains armés, ont participé à l'arrestation d'un troisième homme à Bayswater, dans l'ouest de Londres. Le 4e a été appréhendé dans le sud-est. En parallèle aux interrogatoires, des perquisitions étaient en cours lundi matin à six adresses londoniennes différentes.