L'opposition syrienne veut l'interdiction des missiles balistiques

© 2013 AFP

— 

L'Armée syrienne libre (ASL), en perte de vitesse face aux islamistes et jihadistes après avoir été la principale force armée rebelle soutenue par l'Occident, a subi un nouveau revers après la suspension par Washington et Londres de leurs aides non létales.
L'Armée syrienne libre (ASL), en perte de vitesse face aux islamistes et jihadistes après avoir été la principale force armée rebelle soutenue par l'Occident, a subi un nouveau revers après la suspension par Washington et Londres de leurs aides non létales. — Okan Kose AFP

L'opposition syrienne a réclamé dimanche à la communauté internationale d'imposer au régime syrien, en plus du démantèlement de son arsenal d'armes chimiques, une interdiction d'utiliser les missiles balistiques et l'aviation contre les civils.

«La Coalition nationale syrienne insiste pour que l'interdiction des armes chimiques, dont l'usage a fait plus de 1.400 morts parmi les civils, soit étendue à l'utilisation des missiles balistiques et de l'aviation contre les zones habitées», indique un communiqué de cette instance.