Syrie: Près de deux Français sur trois opposés à une intervention

SONDAGE Une proportion en diminution par rapport aux dernières enquêtes d'opinion...

avec AFP

— 

Barack Obama, Bachar al-Assad et François Hollande (montage 20 Minutes).
Barack Obama, Bachar al-Assad et François Hollande (montage 20 Minutes). — SIPA / SIPA / AFP

Vote du Congrès américain ou non, les Français semblent clairement opposés à une intervention militaire en Syrie. Plus de deux sondés sur trois (68%) se prononcent ainsi contre un engagement militaire de la France en Syrie dans l'hypothèse d'une intervention armée internationale, selon un sondage Ifop pour Le Figaro publié samedi.

A la question "Seriez-vous favorable ou opposé à une intervention militaire internationale en Syrie?", 64% des personnes interrogées se disent opposées à cette action contre 45% le 29 août. Elles ne sont plus que 36% à être favorables à cette intervention contre 55% le 29 août. Parmi les opposants, on compte 45% de sympathisants de gauche, 75% de sympathisants UMP et 77% de sympathisants FN.

A la question "dans l'hypothèse d'une telle intervention, seriez-vous favorable à un engagement militaire de la France?", 68% des sondés répondent "non". Une hausse de neuf points par rapport au sondage du 29 août. Ils ne sont plus que 32% à être favorables à l'engagement de la France contre 41% fin août. Parmi les opposants, on compte 48% de sympathisants de gauche, 76% de sympathisants UMP et 83% de sympathisants FN.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 972 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing), du 26 au 28 août 2013.