Prison break à la vaseline

— 

L’un des plus dangereux criminels d’Afrique du Sud s’est échappé, ce week-end. Avec une technique peu commune: l’homme s’est glissé hors de sa cellule en s’enduisant le corps de vaseline pour passer par la fenêtre de 20cm sur 60cm.
Ananias Mathe, un ancien soldat mozambicain de 28 ans, avait été arrêté récemment. Il était dans l’attente de son procès pour 51 crimes dont meurtre, viol et vol. Décrit par la police comme un «petit gars malingre», il a visiblement su mettre à profit son expérience militaire. C’est la première fois depuis 40 ans que quelqu’un s’échappe de la prison haute sécurité de Pretoria, la capitale sud-africaine.
Selon le quotidien The Pretoria News (article payant), le prisonnier dont les pieds et les mains étaient enchainés, s’est enduit de vaseline avant de briser deux barres en fer de son lit et de s’en servir pour se glisser entre les barreaux de la fenêtre.
S’aidant d’une autre barre tordue en crochet, il est descendu le long du mur d’enceinte en utilisant ses vêtements et ses draps comme corde. Il a même trouvé le temps de laisser un mot d’adieu aux autorités en inscrivant «Fuck you» (Allez vous faire foutre...) sur le mur durant sa descente.