Des policiers afghans accusés d'avoir tué six enfants en pêchant à la roquette

avec AFP

— 

Des policiers afghans accusés d'avoir tué six enfants en pêchant à la roquette dans une rivière ont été interpellés et remis à la justice, a annoncé mercredi le ministère de l'Intérieur.

Le drame s'est déroulé vendredi dernier dans la province de Baghlan (nord). Installés sur le bord de la rivière, huit policiers ont tiré à la roquette vers l'eau dans l'espoir de tuer des poissons, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Mais «le projectile a changé de direction et frappé un lieu où des enfants s'amusaient. Six enfants ont été tués et deux blessés», a ajouté le ministère.

Ces «policiers n'avaient pas l'intention de tuer les enfants», a déclaré à l'AFP Ahmad Jawid Basharat, porte-parole du gouvernement local.

«Ils pêchaient, mais la roquette a changé de trajectoire et est allée frapper l'autre côté de la rivière, où des enfants nageaient», a-t-il dit, précisant que les victimes étaient âgées de 10 à 14 ans.

La pêche à l'explosif, roquette ou grenade, n'est pas inhabituelle en Afghanistan. Dans certaines régions du pays, les pêcheurs plongent également dans l'eau des câbles électriques reliés à des générateurs pour tuer les poissons, une technique particulièrement dangereuse pour les nageurs.