Retour mercredi en Egypte de l'ambassadeur de Turquie au Caire

avec AFP

— 

L'ambassadeur de Turquie au Caire sera de retour mercredi en Egypte, trois semaines après son rappel pour consultations en réaction à la violente répression de manifestations favorables au président déchu Mohamed Morsi, a affirmé une source diplomatique turque.

«L'ambassadeur doit retourner au Caire plus tard dans la journée», a affirmé à l'AFP cette source sous le couvert de l'anonymat. Des violences ont éclaté le 14 août en Egypte quand les forces de sécurité ont voulu disperser des manifestants pro-Morsi, faisant près de 600 morts dans le pays.

Ces violences ont provoqué une grande inquiétude dans la communauté internationale, et le président américain Barack Obama a condamné «avec force» cette répression sanglante et demandé instamment aux autorités égyptiennes soutenues par l'armée de lever l'état d'urgence dans le pays.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, proche de M. Morsi et des Frères musulmans, a condamné ce qu'il a qualifié de «massacre» de manifestants pacifiques.

Les deux pays ont annoncé le 15 août qu'ils rappelaient leurs ambassadeurs respectifs pour des consultations.

Ankara et Le Caire ont par la suite annulé des manoeuvres navales communes prévues pour octobre.

La source diplomatique a souligné que le retour de l'ambassadeur Huseyin Avni Botsali au Caire ne devait pas être interprété comme le rétablissement de liens diplomatiques bilatéraux qui auraient été rompus.

«Les liens diplomatiques avec l'Egypte n'ont jamais été coupés», a-t-elle précisé. «Nous avons rappelé l'ambassadeur pour des consultations et il va rentrer maintenant que les consultations sont achevées».