Syrie: Copé demande d'attendre le rapport des experts de l'ONU

avec AFP

— 

L'UMP se démarque désormais clairement de François Hollande sur la crise syrienne, en mettant en garde le président de la République contre toute décision hâtive d'intervenir militairement au côté des Américains.
L'UMP se démarque désormais clairement de François Hollande sur la crise syrienne, en mettant en garde le président de la République contre toute décision hâtive d'intervenir militairement au côté des Américains. — Boris Horvat AFP

Le président de l'UMP Jean-François Copé a demandé samedi au président François Hollande d'«attendre les conclusions des inspecteurs de l’ONU» avant de décider d'une intervention militaire avec les Etats-Unis en Syrie.

«Avant toute décision, il faut attendre les conclusions des inspecteurs de l’ONU» sur l'usage d'armes chimiques en Syrie, «le syndrome irakien est présent dans tous les esprits», déclare M. Copé dans un entretien à Sud Ouest dimanche, accusant aussi le chef de l'Etat de «priver» l'opposition «des informations nécessaires» sur cette crise.