Enquête à Paris sur le programme d'espionnage américain Prism

MONDE Deux associations de défense des droits de l'Homme ont porté plainte...

avec AFP

— 

Un homme avec un ordinateur.
Un homme avec un ordinateur. — PURESTOCK/SIPA

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris après la plainte de deux associations de défense des droits de l'Homme contre le programme américain Prism d'espionnage des communications électroniques mondiales, a annoncé à l'AFP une source proche du dossier.

Cette enquête a été ouverte le 16 juillet pour «accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données», «collecte illicite de données à caractère personnel», «atteinte à l'intimité de la vie privée» et «violation du secret des correspondances», a précisé une source judiciaire.