50 ans du «I have a dream» de Martin Luther King: Quelle serait son allocution aujourd’hui?

Paul Gosset

— 

 28 août 1963, Martin Luther King prononce son discours "I have a dream"
 28 août 1963, Martin Luther King prononce son discours "I have a dream" — AP/SIPA

Voilà 50 ans jour pour jour que le pasteur américain a récité son fameux discours «I have a dream» («Je fais un rêve») à Washington devant une foule de 250.000 personnes réunies sur le National Mall, l'immense pelouse qui s'étend du Capitole au mémorial Lincoln.

«Je fais un rêve, celui qu’un jour cette nation se lèvera et se mettra à vivre pleinement son credo: nous tenons ces vérités comme allant de soi, que les hommes naissent égaux.»

Lors de ce fameux discours, le révérend King imaginait une Amérique sans ségrégation raciale. 

Moins d'un an après ce discours, Lyndon Johnson, élu après l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, signe la loi sur les Droits civiques qui accorde aux Noirs les mêmes droits que les citoyens blancs.

Pour célébrer cet anniversaire, le président des Etats-Unis Barack Obama prononcera un discours au mémorial Lincoln dans l'après-midi. Martin Luther King est mort en 1968, peu de temps après avoir prononcé ce discours et quatre ans après avoir reçu le prix Nobel de la paix, assassiné par un Blanc en avril 1968 à Memphis.

Selon vous, quel serait le discours de Martin Luther King aujourd’hui? Dites-le nous dans les commentaires-ci-dessous ou par mail à l'adresse reporter-mobile@20minutes.fr