Syrie: Les inspecteurs de l'ONU ont encore besoin de 4 jours... Réunion du Conseil de sécurité à l'ONU...

W. M., E.O et A.Ch.

— 

Des Syriens évacuent un blessé après un raid aérien sur la ville d'Alep, le 26 août 2013.
Des Syriens évacuent un blessé après un raid aérien sur la ville d'Alep, le 26 août 2013. — ABO AL-NUR SADK / AFP

Les Etats-Unis étaient prêts mercredi à mener une action militaire contre la Syrie qu'ils ont accusée d'avoir perpétré le 21 août un massacre aux armes chimiques, mais Damas a promis de répondre à cette éventuelle frappe.

Pour préparer le terrain de cette opération armée, Washington a pour la première fois explicitement montré du doigt Damas, le vice-président Joe Biden déclarant que «les responsables de cet usage effroyable d'armes chimiques en Syrie ne font aucun doute: C'est le régime syrien».

La deuxième journée d'inspection des experts en armes chimiques de l'Onu a été repoussée à ce mercredi après avoir été pris pour cible lundi par un tireur non identifié. Ils devaient continuer aujourd'hui leur misison dans la Ghouta orientale, une banlieue de l'est de la capitale.