Etats-Unis: l'incendie près du parc de Yosemite continue de s'étendre

© 2013 AFP

— 

Les fumées de l'incendie qui ravage le parc de Yosemite en Californie ont atteint le coeur touristique du parc samedi, ont annoncé des responsables qui ont mis en garde les visiteurs contre l'excès d'activités physiques.
Les fumées de l'incendie qui ravage le parc de Yosemite en Californie ont atteint le coeur touristique du parc samedi, ont annoncé des responsables qui ont mis en garde les visiteurs contre l'excès d'activités physiques. — Mike McMillan

L'incendie qui menace le très touristique parc de Yosemite en Californie (ouest des Etats-Unis) continuait mercredi de s'étendre malgré les efforts de plus de 4.000 pompiers pour tenter de le contenir, selon les autorités.

De la cendre s'accumule toujours à la surface du réservoir Hetch Hetchy, qui alimente en eau potable 2,6 millions d'habitants de la baie de San Francisco, et est situé à 320 kilomètres à l'est de la ville.

Mais la qualité de l'eau n'a pour l'heure pas été affectée, ont souligné les autorités.

L'incendie, baptisé «Rim Fire», a été classé mardi comme le 7e plus important qu'ait jamais connu la Californie. Il a déjà ravagé 76.000 hectares, une surface plus importante par exemple que la ville de Chicago, selon le département des forêts et de la protection contre les incendies en Californie.

«La progression rapide du feu est toujours plus importante que les efforts des pompiers pour l'éteindre», selon les pompiers qui évoquent des conditions «extrêmes».

L'incendie, qui s'est déclaré le 17 août, n'est maîtrisé qu'à hauteur de 23%, contre 20% mardi. Au total, 4.191 pompiers sont à pied d'oeuvre, employant notamment des bulldozers et des avions pour contrer les flammes.

Sequoias en danger

L'autoroute 120, qui permet d'entrer dans le parc de Yosemite depuis l'ouest, reste fermée. Mercredi vers 19H00 GMT, deux routes seulement seulement étaient ouvertes pour accéder à la vallée de Yosemite.

A l'est du parc, le feu progresse rapidement car le terrain est relativement plat. De nombreuses routes, campings et d'autres installations de la région ont dû fermer.

L'incendie, dont les flammes restent distantes d'environ 25 km du centre du parc et de ses célèbres formations rocheuses du Half Dome et de El Capitan, menace aussi les séquoias géants du parc, qui sont parmi les plus grands et plus anciens organismes vivants sur Terre.

Aucun décès ni aucun blessé n'ont été rapportés, même si le feu a détruit au moins 111 bâtiments, dont 31 maisons. Plus de 5.500 bâtiments, dont 4.500 maisons d'habitation, sont toujours menacées.

Les autorités du Parc de Yosemite se voulaient malgré tout rassurantes, notant que la majeure partie du parc a été épargnée par le feu et n'est relativement pas touchée par la fumée.