Deux bombardiers russes violent l'espace aérien japonais

avec AFP

— 

Deux bombardiers russes sont brièvement entrés jeudi dans l'espace aérien japonais, a annoncé le ministère de la Défense du Japon qui a fait décoller des chasseurs.

D'après un porte-parole du ministère, ces deux avions TU-95 sont entrés dans l'espace aérien japonais près de l'île d'Okinoshima, au large de Fukuoka (sud-ouest), pendant deux minutes peu après midi heure locale (03H00 GMT).

«Quatre chasseurs F-2 des forces aériennes d'auto-défense (le nom de l'aviation japonaise, ndlr) ont décollé pour leur faire face», a expliqué ce responsable.

Le ministère nippon des Affaires étrangères a expliqué de son côté avoir émis une protestation officielle auprès de l'ambassade de Russie à Tokyo.

En février, deux chasseurs russes SU-27 avaient violé l'espace aérien japonais pendant une minute au large de l'île septentrionale de Hokkaido, d'après Tokyo. Il s'agissait alors du premier incident déclaré de ce type en cinq ans.

Un différend territorial oppose les deux pays à propos de quatre îles du Sud de l'archipel des Kouriles, non loin de Hokkaido. Appelées Territoires du Nord au Japon, elles ont été annexées par les Soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce qui a empêché jusqu'à présent la signature d'un traité de paix entre les deux nations.