L'Allemagne, premier pays européen à reconnaître un troisième genre

ALLEMAGNE Le 1er novembre prochain, la reconnaissance des bébés intersexuels sera possible outre-Rhin...

D.B.

— 

Le drapeau allemand devant le Reichstag à Berlin.
Le drapeau allemand devant le Reichstag à Berlin. — DAVID GANNON / AFP

Sexe : indéterminé. A compter du 1er novembre, les nourrissons allemands pourront être enregistrés sous un sexe «indéterminé» selon le Süddeutsche Zeitung. L’Allemagne deviendra ainsi  le premier pays européen à reconnaître un troisième genre, ni masculin, ni féminin, mais intersexuel sur les certificats de naissance.

Cette décision succède à  une recommandation de la cour constitutionnelle qui reconnaît le droit d’une personne à un genre ressenti et «vécu».

Les Allemands de sexe «indéterminé» pourront ainsi soit changer de sexe entre féminin et masculin au cours de leur vie, soit garder le sexe «indéterminé».

Actuellement, si les transsexuels sont reconnus légalement outre-Rhin, les hermaphrodites (qui ont à la fois des organes génitaux mâles et femelles) étaient jusqu’ici enregistrés sous un sexe soit masculin soit féminin.